Le marché français des bibliothèques – médiathèques

Le marché français des médiathèques et bibliothèques : enjeux et opportunités

Les bibliothèques demeurent le premier réseau culturel en France, réparties en différentes sous-catégories dont les principales sont :

- les bibliothèques municipales (BM), dont les communes ont la responsabilité. Les bibliothèques municipales ont pour mission le développement de la lecture publique et la conservation du patrimoine écrit. Le Ministère de la Culture et de la Communication recense env. 7 000 bibliothèques municipales ;

- les bibliothèques départementales de prêt (BDP), au nombre de 97, qui sont présentes dans tous les départements français. Placées sous l’autorité des conseils généraux depuis 1986, les bibliothèques départementales ont pour mission de constituer et d’aider un réseau de bibliothèques publiques dans les communes de moins de 10 000 habitants. Bien que généralement considérées comme des bibliothèques publiques, les BDP ne sont généralement pas directement ouvertes au public ;

- les bibliothèques de statut particulier, à vocation nationale voire internationale. On en compte 5 : la Médiathèque de la Cité des Sciences, la Bibliothèque Nationale de France François Mitterrand (BNF) et la Bibliothèque Publique d’Information (BPI) à Paris, la Bibliothèque des Enfants et des Jeunes à Clamart (92) et la Bibliothèque Humaniste à Sélestat (67) ;

- les bibliothèques universitaires (BU), au nombre de 123, qui sont rattachées au Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ;

- les bibliothèques de comités d’entreprises, qui sont estimées à environ 1 500.

Les bibliothèques universitaires et les bibliothèques de comités d’entreprise ne sont pas prises en considération dans la présente analyse du fait de leur spécificité et du manque d’informations disponibles les concernant.

Accédez à la suite du FOCUS - Le marché français des bibliothèques – médiathèques