Le marché français des maisons et résidences médicalisées (EHPAD)

Le marché français des maisons et résidences médicalisées (EHPAD)

Contexte du marché

La dépendance des personnes âgées, phénomène amené à s’accentuer

Si les seniors dynamiques et bien portants sont une cible convoitée par bon nombre de secteurs de l’industrie et des services, promoteurs et constructeurs y compris, les personnes de grand âge intéressent moins les professionnels. Pourtant cette catégorie de personnes devrait à l’avenir voir leur nombre fortement s’accroître.

Progrès de la médecine et amélioration des conditions de vie aidant, l’espérance de vie des Français ne cesse de s’accroître et, selon les dernières estimations de l’INSEE, elle se situe à 78,7 ans pour les hommes et de 85 ans pour les femmes.

La France comptait environ 23,3 millions de Français de plus de 60 ans en 2011 et 24,4 millions en 2014 d’après les dernières prévisions. Selon l’INSEE, ils seront de l’ordre de 32,1 millions en 2060, soit une croissance de 37-38 % sur la période. Une hausse inégale selon la tranche d’âge considérée : + 11,2 % pour la population des 60-74 ans, + 80 % pour la population des 75 ans ou plus, qui totalisera 16,2 millions de personnes en 2060, contre 9 millions en 2011.

Cette augmentation se traduira par une progression mécanique de nombre de personnes âgées
fortement dépendantes.
Après 2020, lorsque les premières générations de baby-boomers d’après-guerre viendront grossir la classe d’âge des 75 à 84 ans, la part des personnes âgées dépendantes augmentera de manière encore plus importante qu’aujourd’hui.

Si l’on se réfère aux données de la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie), environ 1,2 million de personnes en situation de dépendance bénéficient de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie). Compte tenu des évolutions démographiques et de la proportion de plus en plus importante de personnes de plus de 85 ans attendue après 2020, les besoins de prise en charge de la dépendance sont appelés à croître de manière inéluctable dans les années qui viennent et ce, quelle que soit la conjoncture économique.

S’agissant des personnes âgées dépendantes pour lesquelles la solidarité familiale ne joue malheureusement pas son rôle et/ou pour lesquelles le maintien à domicile se révèle impossible du fait d’une dépendance trop lourde, la question de leur hébergement, inévitablement, se pose.

Accédez à la suite du FOCUS - Le marché français des maisons et résidences médicalisées (EHPAD)