L’enjeu représenté par les bâtiments connectés

L’enjeu représenté par les bâtiments dits connectés

LA NOTION DE BÂTIMENT CONNECTÉ

A l’heure d’une nécessaire transition écologique et de la prise de conscience de l’enjeu sociétal et économique du maintien ou du retour à domicile des personnes âgées ou handicapées, le bâtiment, longtemps perçu comme une coquille passive, se doit de prendre le virage du numérique, pour faire face à ces exigences environnementales et sociétales.

Aujourd’hui, qu’il s’agisse d’une maison individuelle, d’un immeuble collectif ou d’un bâtiment professionnel, un bâtiment doit répondre à 4 besoins :

- 2 besoins primaires que sont le confort et la sécurité ;

- 2 besoins apparus plus récemment, l’efficacité énergétique, et aussi la communication des données, à des fins d’optimisation de l’exploitation du bâtiment et en vue du développement de nouveaux services.

La mise en place d’un système connecté permet de répondre à ces 4 besoins.

A l’heure d’une société de plus en plus connectée, du déploiement de compteurs intelligents, des réseaux haut-débit, de la profusion de nouveaux capteurs, où en est-on du bâtiment connecté ? Mais avant toutes choses, que recouvre cette notion ?

A un premier stade, on peut avancer que le bâtiment connecté est un bâtiment où les différents équipements sont reliés à un réseau et permettent de remonter des informations à un utilisateur. On parle d’équipements connectés ou d’objets connectés pour définir des types d’objets dont la vocation première n’est pas d’être des périphériques informatiques ni des interfaces d’accès au web, mais auxquels l’ajout d’une connexion Internet permet d’apporter une valeur supplémentaire en termes de fonctionnalité, d’information, d’interaction avec l’environnement ou encore d’usage.

- Dans le secteur résidentiel, l’enjeu du bâtiment connecté est de pouvoir faciliter le quotidien des habitants en agissant à distance sur l’édifice (chauffage, éclairage, fermetures, sécurité, portail…). Les équipements sont pilotés et commandés à distance par l’utilisateur, à partir d’un smartphone, d’une tablette, ou d’un accès internet, ce qui permet une grande facilité d’utilisation de ces outils.

Par ailleurs, cet habitat connecté est capable de renvoyer des informations (sous forme d’alertes, de messages) pour signaler des événements particuliers ou des dysfonctionnements (scénario « pluie » déclenché, fonction « descendre les volets » impossible à exécuter, …).

- Dans le secteur tertiaire, la communication du bâtiment via des capteurs, compteurs intelligents ou autres objets se connectant directement à l’équipement technique pour collecter des données est une véritable source d’information pour la gestion technique du bâtiment et sa maintenance immobilière.

Ces objets connectés sont notamment très utiles en rénovation, dans les bâtiments dépourvus d’un système de GTB (Gestion Technique de Bâtiment) pour extraire les données desdits bâtiments en temps réel (les informations étant envoyées par Wi-Fi ou Bluetooth pour être exploitées). Le vrai défi reste néanmoins la bonne exploitation des données collectées afin d’accompagner la maintenance des équipements et également d’aider les professionnels dans le cadre de la rénovation énergétique du parc immobilier ancien.

Accédez à la suite du FOCUS - L’enjeu représenté par les bâtiments connectés